Transmettre d'une génération à l’autre le savoir, les bases humaines et historiques de la profession de tatoueur pour sa reconnaissance en tant que métier d'art.